Les 5 idées reçues du Cachemire

Le nom Cachemire fait toujours un certain effet.

Dans notre esprit, il est naturellement associé au luxe, à la préciosité, à la finesse.

Bref, il est communément accepté que c’est une des meilleures fibres naturelles à porter.  

D'ailleurs, ce n'est pas nous qui allons dire le contraire.

Pourtant, son histoire et sa production sont particulièrement méconnues, et on ne compte plus les idées reçues ou approximatives sur cette matière que l’on surnomme « l’or beige » dans sa région d’origine. (L’or blanc était déjà occupé par beaucoup de choses).

Une excellente occasion pour nous de nous attaquer à 5 fausses légendes tenaces de la fibre de cachemire, et peut-être de répondre à certaines de vos interrogations !

Le cachemire vient de… vient de quoi d’ailleurs ?

Ni d’un mouton, ni d’une plante nommée le Sorbier du Cachemire, mais bien d’une chèvre ! Originaire d’Asie centrale, la Capra Hircus Laniger (doux nom latin de la chèvre cachemire) est connue pour produire une fibre qui alimente les légendes depuis des siècles pour sa finesse et sa douceur. Rien à voir avec la chèvre de votre ferme voisine cependant, la fibre Cachemire a développé une toison unique !

On ne peut pas s'empêcher de les trouver fières et harmonieuses !

La chèvre cachemire est originaire de la région du Cachemire.

Au contraire ! Près de 90% des chèvres cachemire viennent aujourd’hui de Mongolie et Mongolie-Intérieure, une région indépendante sur le territoire chinois. Ce qu’elles aiment, ce sont les hauts-plateaux d’Asie Centrale : originaires des sommets tibétains de l’Himalaya, elles peuvent se trouver en Iran, au Népal, voire même en Australie, mais pas au Cachemire dont elles n’ont hérité que le nom. Désolé Wikipédia ;)

Un troupeau de chèvres cachemire dans le district de Murun, en Mongolie.

La fibre de cachemire est un poil brut, comme la laine de mouton

Pas exactement. Exposée aux températures extrêmes de son environnement (jusqu’à -40° en hiver), la chèvre cachemire a développé deux couches de protection : un poil grossier, nommé la Jarre, et un duvet très fin permettant de garder une couche d’air entre le manteau permanent et la peau. C’est ce même duvet qui est récolté et tissé pour confectionner les pièces que nous affectionnons tant aujourd’hui !

La finesse de ce duvet impressionne dès sa récolte

La chèvre est tondue pour obtenir le cachemire

Dans certaines régions oui, seulement si le climat est particulièrement doux. Dans les hauteurs de l’Himalaya ou des steppes mongoles, d’où est issue la grande majorité du cachemire mondial, impossible. Souvent exposées à des retours de froid fulgurants, les chèvres des hauts-plateaux gèleraient littéralement. À la place, elles sont peignées afin de recueillir progressivement le précieux duvet. Tout est une affaire de patience.

Un travail de longue haleine, qui demande autant au corps qu'à l'esprit

Du cachemire est forcément de bonne qualité

Si seulement. Avec l’explosion de sa popularité, il a fallu produire plus de cachemire, et à moindre prix. On a donc augmenté la taille de certains élevages et croisé des chèvres avec des races plus généreuses en fibres mais plus grossières. Cette surproduction a donné naissance à un cachemire plus épais, moins long et donc beaucoup moins doux, qui remplit souvent les rayons des grandes enseignes. Il est donc plus que jamais nécessaire de distinguer Cachemire et Cachemire.

Nous avons d’ailleurs écrit un article à ce sujet, n’hésitez pas à le consulter !

Produire plus, mais à quel prix ?

En parallèle de ces idées reçues, se cache une réalité ici méconnue : le cachemire permet à des milliers de familles d’éleveurs de survivre dans les hauts-plateaux d’Asie Centrale.

Au-delà de son intérêt mercantile et du confort qu’il procure une fois porté, le Cachemire occupe une place culturelle extrêmement forte en Mongolie, et demeure un pilier de l’économie locale et des communautés Nomades.

 Pour cette raison, il est essentiel pour Atelier Particulier de travailler du cachemire de qualité, qui vous tiendra plus d’un an et qui contribuera à la sauvegarde d’un écosystème entier.

Un engagement qui n'a rien perdu de sa valeur depuis notre création.