• Luxury at your fingertips

Nos ceintures en cuir végétal : plus belles avec le temps

La « patine », cela vous dit quelque chose ?

Patine – nom féminin :

La patine désigne une altération / modification de l’aspect d’un objet avec le temps. On parle de patine pour une sculpture, un meuble en bois ou une pièce en cuir par exemple.

La patine est un phénomène naturel qui peut être objet d’obsession. Nombreux sont les passionnés qui lui vouent comme un culte.

Le Japon, par exemple, valorise le vieillissement et la patine des objets dans son concept esthétique « Wabi-sabi ».

La patine d’un objet, c’est ce qui lui donne son âme. Une patine, c’est avant tout un objet qui a une histoire. Et qui dit histoire dit transmission. Aussi, un objet qui a le potentiel de se patiner, est naturellement un objet pensé pour durer de longues années.

Les meubles, les bijoux, certains vêtements, mais aussi les pièces en cuir sont concernés.

Dans nos ateliers, tout nous rappel cet esprit Wabi-Sabi

Chez Atelier Particulier, les sujets de qualité et de durabilité sont intrinsèquement liés au savoir-faire que l’on déniche. Chacune de nos pièces est confectionnée avec le même souci du détail et de la finition

Si vous possédez l’une de nos pièces, vous devez le savoir.

Et aujourd’hui, on souhaite vous le prouver à nouveau.

Comment ?

En vous présentant notre dernière collection de ceintures.

Une collection de 2 ceintures (pour femme et pour homme), confectionnées en France, à partir d’un cuir au tannage végétal pensé pour se patiner et durer longtemps. 

Voici toute l’histoire !

Le cuir, matière reine de la patine

Dans le domaine des accessoires et du vêtement, il est difficile de trouver une matière qui se prête mieux à la patine que le cuir.

Seuls les métaux, le bois où les faïences peuvent rivaliser.

Ici, la Maison Jars Céramique nous offre une collection de céramiques dans l’esprit Wabi-Sabi. Imparfaite, chacune de ces pièces est unique. L’aspect brut est presque hypnotique.

Si le cuir s’adapte si bien au jeu de la patine, c’est parce qu’il s’agit d’une matière durable. D’ailleurs, ce n’est pas sans raison que l’Homme utilise le cuir pour se vêtir et se protéger depuis plusieurs millénaires. 

Une fois tanné, un cuir bien épais tient chaud et peut même stopper une flèche. Naturellement, les pièces en cuir traversent donc les âges. On ne compte plus le nombre de vêtements, de meubles ou d’accessoires en cuir qui se transmettent de génération en génération.

Nous aussi on souhaitait vous offrir une pièce que vous pourriez porter longtemps, puis offrir à une personne que vous aimez quand il sera temps de lui accorder une nouvelle vie

Pour cela, on s’est tourné vers la maroquinerie, et c’est la ceinture que l’on a choisie de travailler.

Et, pour arriver au résultat espéré, on a commencé par trouver un cuir bien spécifique : un cuir au tannage végétal.

Ici par exemple, le cuir de la version femme

Tous les cuirs ne se patinent pas

Le cuir, c’est un savoir-faire complexe. Avant de pouvoir être porté, il faut travailler la peau de l’animal pour la rendre imputrescible. On appelle cela le tannage. 

Le tannage, c’est un savoir-faire vieux comme le monde qui a néanmoins bien évolué ces dernières décennies.

Les plus répandues sont :

  • Le tannage minéral
  • Le tannage végétal

Chez Atelier Particulier, on utilise les 2. Cela dépendra du résultat que l’on souhaite obtenir. Mais aussi du savoir-faire que l’on veut valoriser.

Les secrets du tannage, nous les avons appris au fil du temps. Lors de nos visites d’ateliers. C’est un savoir-faire très ancien et complexe, avec de nombreux termes techniques, qui mériterait plusieurs articles.

Pour vous aider à comprendre les dessous de nos ceintures, on vous propose un petit condensé de nos découvertes dans les ateliers.

Après le tannage il faut laisser sécher la peau ! C'est une étape importante pour rendre le cuir imputrescible.

Le tannage minéral est le plus ancien. Il a été découvert entre 10.000 et 5.000 avant notre ère par des Hommes qui ont constaté qu’une peau ensevelie dans des zones sableuses se conservait plus longtemps.

Derrière ce procédé magique se trouve une réalité chimique. Le contact du sel d’aluminium présent dans le sable avait pour effet de tanner le cuir.

Historiquement, on réalise le tannage d'une peau dans des petits foulons de cette dimension. Aujourd'hui, ces derniers sont en bois. Ils ressemblent un peu plus à des tonneaux. Comme dans un chai.

Depuis, le tannage minéral est toujours très répandu. Il représente 80% du cuir dans le monde.

Malheureusement, ces dernières années, beaucoup lui ont fait mauvaise publicité.

En cause, les conséquences d’une consommation excessive créée par la fast-fashion. Dans de nombreux pays du tiers-monde, le cuir est tanné dans des conditions déplorables, sans sécurité pour l’homme et l’environnement.

En Inde et au Bengladesh notamment, ces habitudes de fabrications sont très préoccupantes. On est bien loin des principes de tannage modernes liés à des savoir-faire séculaires. Source Fédération Romande des Consommateurs

Faut-il pour autant supprimer le tannage minéral de nos habitudes ?

Absolument pas.

Chaque tannage répond à des besoins spécifiques. Dans la vie, ce n’est pas tout blanc ou tout noir.

Il faut avoir de la nuance.

Si le savoir-faire est maitrisé et réalisé avec respect du travail de l’homme et de la matière, les 2 techniques se valent. 

En maroquinerie de luxe, le minéral sera privilégié pour sa capacité à créer des cuirs solides, aux couleurs éclatantes qui ne bougent pas dans le temps. Hermès en a fait une spécialité. Et nous aussi.

Ici par exemple, il s’agit de notre ceinture classique en cuir de vachette pleine fleur au tannage minéral. Cette dernière est confectionnée en France, dans notre atelier normand. Ici, on a choisi ce cuir parce que l’on souhaitait créer une ceinture de ville, plutôt élégante, qui soit associable avec un costume. Personne ne souhaite porter une ceinture en cuir patinée avec un costume. Cela jurerait. Vous voyez, il y a une logique derrière chaque choix.

Si l’on va au-delà des tendances de communication, un cuir au tannage minéral de qualité aura un impact environnemental moindre qu’un tannage végétal réalisé à la va-vite. 

Tous nos cuirs minéraux sont tannés en Europe (en France, en Italie, en Angleterre et en Espagne) par des ateliers et manufactures familiales qui respectent les normes les plus strictes.

Ainsi, on perpétue un savoir-faire de qualité que l’on est fier de vous offrir.

Cette photo a été prise chez Colombier, notre mégisserie (spécialiste des petites peaux) limougeaude. Très sensible aux respects des normes environnementales strictes, l’atelier possède sa propre station d’épuration des eaux et fonctionne en circuit fermé.

Maintenant que tout est clair, on peut passer au tannage végétal. Le sujet du jour ;-)

Seul un tannage végétal permet au cuir de se patiner avec le temps. Or, on voulait créer des ceintures qui s’embellissent au fil des ports. Pour obtenir ce résultat, les tanneries utilisent des écorces et végétaux pour rendre la peau imputrescible.

Ici, chaque grain du cuir a été laissé intact. Aucune correction n’a été faite, il est 100% naturel.

Lorsque vous la recevrez, vous vous apercevrez de son unicité. À chaque port, votre ceinture gardera en mémoire les instants de votre vie. Il sera donc de votre responsabilité de porter votre ceinture, encore et encore afin de la personnaliser au fil du temps.

Une version bien casual pour homme ! Un essentiel à posséder dans son vestiaire.

NB : attention, ces dernières années, on voit apparaitre de nombreux abus de langage. Le cuir végétal n’est pas d’origine végétale. Il s’agit d’une peau animale travaillée par une tannerie ou une mégisserie.

Ainsi, tous les nouveaux types de cuir que l’on voit apparaitre (ananas, champignon etc…) ne sont en réalité pas du cuir.

Ils se rapprochent plus du cuir synthétique, comme le « sky », qu’autre chose.

Une fois le savoir-faire sélectionné, il nous restait à choisir la qualité du cuir.

Un cuir pleine fleur sinon rien

À présent, vous savez pourquoi nous avons opté cette fois-ci pour un cuir au tannage végétal.

Mais on ne vous a rien dit du cuir en question.

Pour nos 2 ceintures, on a sélectionné un cuir de vachette pleine fleur.

Qu’est-ce-que le cuir pleine fleur ? 

La qualité du cuir diffère d’une peau à l’autre : la race, le sexe, l’âge, la nourriture de l’animal sont autant de variables à prendre en compte.  

Le cuir pleine fleur se caractérise par la finesse de son grain : sa peau brute ne possède aucun défaut de solidité. Elle n’a subi aucune rectification lors du processus de tannage. Moins de 5% des cuirs tannés dans le monde sont du cuir pleine fleur. Il s’agit d’un repère qualitatif essentiel lorsque vous souhaitez vous offrir une belle pièce en cuir.

Ce cuir s’oppose au cuir rectifié qui, après le tannage, est « corrigé » pour le rendre plus esthétique.

N’hésitez pas à poser la question en magasin pour être sûr de faire le bon choix.

Voici un grain de cuir qui n'a pas été réctifié.

Ce cuir, on l’a tellement aimé que l’on a décidé de lui donner la vedette.

Exit la doublure. Notre ceinture se compose uniquement d’une belle épaisseur de cuir végétal.

Ce choix, on l’a fait pour obtenir un design plus brut et épuré. Sans doublure, il n’y a pas nécessité d’avoir de points de couture. Et comme il n’y a pas de doublure, la ceinture s’abime peu dans le temps. 

En outre, vous aurez le plaisir de voir votre ceinture se patiner dans son ensemble. Sur l’endroit et sur l’envers.

Si vous aimez les objets simples d’entretien, cette ceinture est parfaite pour vous.

Le savoir-faire maroquinier français à l’honneur

La France est l’un des grands bastions mondiaux de la maroquinerie du luxe. Soutenue par des Maisons comme Hermès, Moynat ou encore Delvaux, nous avons la chance de posséder un savoir-faire d’une richesse exceptionnelle. Chaque région de l’hexagone possède son ou ses ateliers de référence.

Depuis 2013, chez Atelier Particulier, nous défendons le savoir-faire maroquinier bec et ongles.

C’est une valeur sûre. Un artisanat qui allie technique, tradition et durabilité.

Dénicheur dans l’âme, il nous tient à cœur de mettre en valeur le maximum d’ateliers possible.

Aussi, on ne manque jamais l’occasion de mettre un nouveau savoir-faire en lumière. C’est pour cette raison que cette collection de ceintures a été réalisée par 2 ateliers maroquiniers distincts.

Le premier est à l’origine de la Ceinture Cuir Végétal Amboise (la version femme). Il a été fondé en 1858, en Indre-et-Loire, et son savoir-faire est labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant.

Notre atelier maroquinier a fait ses gammes sous Napoléon III. En effet, leur savoir-faire accompagne les plus grandes Maisons depuis plus d’un siècle. À l’intérieur, les artisans de notre atelier transmettent le savoir-faire maroquinier appris de leurs ancêtres : en 1858. De Napoléon III jusqu’à vous !

Le second atelier se trouve en Normandie, à 206km du 1er. C’est lui qui se trouve derrière la Ceinture Cuir Végétal Étretat. Fondé en 1970, il a fait de sa proximité avec la capitale un atout pour séduire les Maisons de couture. 

Aujourd’hui, c’est l’un des partenaires privilégiés des grandes Maisons françaises. Plusieurs de ses artisans sont notamment passés par les écoles de formation d’Hermès. Un vrai gage de qualité.

Quant à notre atelier normand, le savoir-faire se transmet également depuis 3 générations. Gage de son savoir-faire : parmi ses clients, notre atelier compte une marque de luxe monogrammée bien connue.

Maintenant que l’on a joué au jeu des différences, parlons des points communs.

Des finitions de haute maroquinerie

Refente du cuir, teintures de tranches, montage de la boucle… Toutes ces étapes ont été réalisées à la main ou à la machine mécanique par nos ateliers.

Comme toute la communauté ne possède pas un CAP maroquinerie, on vous propose de revenir en détail sur chacune d’entre elles.

La refente du cuir, c’est une étape qui consiste à désépaissir une peau. Dans notre cas, la ceinture est mise dans une machine qui va, au millimètre près, découper l’excédent de cuir.

On obtient ensuite, une belle lamelle de cuir, à la fois douce et bien solide.

C'est sur ce type de machine que l'on réalise la refente du cuir. Ici, la photo a été prise dans notre atelier normand.

La teinture des tranches ensuite.

C’est la finition la plus importante.

Outre le cuir, la teinture de tranches vous indique la qualité d’une ceinture. Si elle n’est pas nette, vous pouvez passer votre chemin.

Une teinture de tranche peut se réaliser à la main ou à la machine. Dans les deux cas, on utilise de la peinture et du vernis pour fixer la couleur. Puis on laisse sécher. Avant de recommencer. L’objectif est de recouvrir la tranche du cuir qui est généralement plus claire.

Ici, la teinture de tranche est bien visible. Elle est nette et sans "bavure". C'est une finition qui demande une belle expertise.

La métallerie pour finir. Et par définition la boucle.

Logiquement, qui dit ceinture dit sélection de la boucle. Ici, on souhaitait trouver un matériau qui soit à la hauteur du cuir de vachette au tannage végétal que l’on a sélectionné. On s’est tourné vers une boucle en laiton dorée.

Le laiton s’est imposé de lui-même. On apprécie ses propriétés techniques idéales pour une pièce de maroquinière :  solidité, légèreté, ne rouille pas et ne déteint pas sur les vêtements.

Par ailleurs, cette ceinture étant un hommage à la naturalité du cuir que l’on a choisi, le laiton était un choix logique. Du fait de sa forte teneur en zinc, ce métal tire naturellement vers le jaune.

Sur cette ceinture, cela nous permettait d’avoir un coloris de boucle naturellement adapté à un cuir qui va se patiner dans le temps.

Comment porter ces ceintures ?

Qu’il s’agisse de la version femme ou du modèle homme, on ne vous conseille qu’une chose : ne pas vous prendre la tête.

Plus vous la porterez plus elle s’embellira. C’est notre promesse.

Le modèle femme se porte à la taille ou sur les hanches, autour d’un jean, d’un chino ou d’une robe. Cette ceinture est pensée pour toutes les situations. Avec son cuir végétal et sa boucle en laiton dorée, elle exprimera tout son potentiel dans des tenues à l’esprit bohème chic.

On a d’ailleurs fait le test lors de notre dernier shooting, elle s’accorde avec tout.

NB : la ceinture mesure 3cm de largeur, elle d’adapte donc à tous les passants de ceinture. En outre, elle sera à taille unique. Vous pourrez donc la faire mettre parfaitement à votre taille.

Pour le modèle homme, la consigne est similaire. 

À vrai dire, il n’y a qu’une règle : avoir des passants à votre pantalon.

Pour les plus puristes d’entre vous, on vous conseille d’accorder notre ceinture avec un chino bien épais ou avec une toile de jean brute ou délavée (un Levi’s vintage par exemple ?).

Le plus important, c’est de choisir des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien.

Dans tous les cas, vous obtiendrez un résultat authentique, dans un esprit workwear très appréciable.

NB : la ceinture mesure 3,5cm de largeur. Vous ne pourrez donc pas la porter sur des pantalons formels qui ont des passants plus petits.

On vous donne rendez-vous jeudi, à 10h, pour découvrir nos nouvelles Ceintures Cuir Végétal.

On a vraiment hâte de vous voir les porter !

Comme toujours, on est à votre disposition pour toute question,

Très belle journée,

-

Fulbert, Benjamin et l’équipe AP