By visiting this website, you accept the use of cookies in order to improve the quality of your visit and enable us to offer you services and products adapted to your interests, in addition to social sharing options. More information.

I accept
  • Luxury at your fingertips

Le Pack Angora : un point de tricot qui ne laisse personne indifférent

Cette semaine, sortez votre meilleure tenue de froid et de pluie ! Nous partons pour l’Ecosse, un pays pour qui la laine est sacrée.

Vous avez l’anorak ? Atelier Particulier a le bonnet et l’écharpe pour l’accompagner.

Mais, avant de vous parler du savoir-faire lainier écossais - et croyez-nous, l’histoire de ces 2 pièces est assez folle -, nous allons prendre 2 minutes pour vous expliquer les raisons de la sortie de ce pack. Car comme très souvent chez Atelier Particulier, nos meilleures idées, ce sont les vôtres, avant tout. 

Revenons donc, 10 mois en arrière, au début du mois de décembre 2019.

Parce que nous voulons vous faciliter la vie

A cette époque, nous nous trouvions rue Debeylleme, dans le 3ème arrondissement de Paris, pour le premier pop-up de notre histoire. Et quelle expérience.

Lors de ces évènements, 3 pièces sont sorties du lot : 

  • Nos Gants Cuir (disponible en précommande jusque dimanche soir sur l’e-shop)
  • Nos Plaid Mérinos (en ligne également avec 5 nouveaux coloris exclusifs)
  • Et les Bonnets Angora

C’est simple, 1 fois sur 2 vous faisiez le déplacement pour l’une de ces 3 pièces. Nous avons donc eu l’opportunité de discuter avec vous sur le sujet.

Et pour le bonnet, à notre grande surprise, vous avez été nombreux (très nombreux) à nous faire une remarque : où se trouve l’écharpe qui va avec ?

Pour certains d’entre vous, il était difficile de choisir une écharpe de notre collection pour l’associer à un bonnet. Pour un cadeau. Ou par souci d’efficacité.

Aussi, nous avons compris une chose. Il fallait que l’on travaille une option qui associe le beau, l’utile et la facilité. Pour tous les jours.

Le message est bien passé. Nous avons parlé de cette attente avec notre atelier écossais et 10 mois plus tard, nous avons une solution à vous proposer : le Pack Angora.

Ce Pack répond à toutes les attentes que vous aviez demandées. Et plus encore. :

  • Le savoir-faire d’un atelier expert, fondé en 1875
  • Une belle laine encore méconnue
  • Des coloris faciles à accorder
  • Et notre petite touche : un point de tricot ‘’Pineapple’’, simple qui fait la différence

    Il est temps de clôturer cet aparté et de prendre la direction de l’Ecosse et plus précisément de Stewarton, pour vous parler de ce savoir-faire incroyable.

Stewarton : du tricot comme on n’en fait plus

Stewarton est une petite ville d’environ 6.500 habitants, située à 28kms de Glasgow, dans l’East Ayshire : une région particulièrement rurale du nord de l’Écosse.

Jusqu’ici rien d’exceptionnel.

Et, si nous vous disons maintenant que le surnom de la ville est the Bonnet Toon?

Et que, comme Biella pour la laine, il s’agit de l’un des grands bastions mondiaux du tricot et notamment du bonnet, vous nous dites ?

Que c’est exceptionnel.

Vous comprenez maintenant pourquoi nous avons posé nos valises en Ecosse pour confectionner ce pack Bonnet + Écharpe.

Dans les coulisses d'un atelier bonnetier de Stewarton !

La tradition lainière de the Bonnet Toon débute au XVème siècle. À la jonction de l’Irvine River et de Annick Water, le village bénéficie de deux sources d’une eau pure : un heureux hasard pour qui voudrait laver la laine de leur mouton, et surtout la tisser.

Mais c’est dans les années 1800 que la tradition bonnetière de Stewarton s’affirme réellement. Il faut dire que, dans la ville, le tricot est une affaire sérieuse.

La ville se dote alors d’une Guilde et d’un Tribunal du bonnet pour encadrer son art. Ces 2 institutions établirent une règlementation très stricte quant au filage, tissage et tricotage de la laine. Les inspecteurs étaient ainsi chargés de contrôler la qualité des pièces confectionnées : un bonnet trop léger, mal fini ou mouillé afin d’augmenter son poids était, par exemple, passible d’une amende importante, voire d’une exclusion de la ville.

Cette exigence a tiré le savoir-faire vers le haut.

Rien n’a changé aujourd’hui. Quand l’atelier nous a présenté le 1er prototype de notre pack Angora, nous avons été impressionnés par la précision des finitions :

  • La coupe est nette et précise
  • Le tricot est fini à la main (vous pouvez le constater sur la ‘’pointe’’ du bonnet)
  • Aucun gâchis de matière, les pièces sont tricotées d’une seule pièce (comme pourrait le faire votre grand-mère 😉 )

 C’est simple, nous n’avons eu aucun retour à faire. Tout était parfait.

Un bonnet, une écharpe et un ananas

Il faut dire que notre atelier n’est pas un débutant dans la bonneterie.

Contrairement à ce que son nom semble indiquer, la bonneterie n’a rien à voir avec confection des bonnets ! Elle désigne en réalité le travail de la maille de manière générale, et surtout l’art du tricot. Dans notre cas cependant, cela n’empêchera pas Stewarton et, par conséquent, notre atelier, d’utiliser l’art bonnetier pour faire… des bonnets.

Notre atelier est une institution familiale qui applique à la lettre la tradition artisanale de la ville. 

Pour lui et ses 70 artisans, rien n’est plus important que le respect de l’art bonnetier écossais ET l’innovation. Notre passion pour le savoir-faire nous a donc amené à le challenger.

Car, pour ce pack, nous ne pouvions nous contenter de vous proposer une écharpe complémentaire à notre offre de bonnet classique.

Non.

Il nous fallait ajouter une petite dose de savoir-faire supplémentaire. Une petite dose de texture.

La discussion sur ce sujet avec Gavin, l’un des responsables de l’atelier, a été particulièrement ‘’drôle’’. En voici un petit résumé.

Atelier Particulier : Gavin, nous voudrions que ce pack ait un petit twist. Un petit détail qui fait la différence.

Gavin : Comme un point de tricot ?

AP : Oui, voilà. Un point de tricot original, tout en restant simple à porter. Le but, c’est que toute la communauté puisse se dire ‘’je peux marier le pack avec toute mon vestiaire’’

Gavin : The Pineapple Stitch

AP : Pardon ? 

Gavin : Oui, je pense que le point Pineapple correspond à ce que vous recherchez. Si on fait le point Ananas en Lambswool Angora, vos pièces auront une main volumineuse mais légère au tissu et le point donnera un effet 3D qui ressemble à un ananas.

Quelques minutes plus tard, Gavin nous a envoyé un petit dessin, fait à la main sur une feuille volante, accompagné d’une photo zoomée du point de tricot. Nous avions trouvé le point tricot qu’il nous faut : The Pineapple Stitch

Ce point de tricot n’est pas que beau, c’est aussi et surtout une véritable performance de savoir-faire.

Il nécessite en effet l’utilisation de machine à tricoter à spirale que les artisans doivent régler minutieusement manuellement. En outre, chaque pièce sera finie à la main, c’est-à-dire coupée et remaillée directement par l’artisan. Comme le ferait votre grand-mère 😊

Voici la machine à tricoter à spirale dont nous vous parlons.

Le point ‘’Ananas’’, quant à lui, confèrera un volume naturel au bonnet et à l’écharpe. Une propriété bienvenue à l’approche de l’hiver.

Mettez un peu de moelleux et de confort dans votre vie !

Esthétiquement c’est également une réussite. Ce tricotage spécifique donne aux pièces un effet double face surprenant. Mais agréable : 

  • Pour le bonnet, cela le rend plus confortable – il n’y a rien de mieux qu’un tricot lisse au contact de votre crâne
  • Pour l’écharpe, cela vous permet de jouer, subtilement, avec les textures

Dernier point important, ce point tricot rend les pièces de notre pack naturellement élastique. Cette caractéristique ne doit pas être négligée car, en plus de rendre les pièces infroissables, c’est elle qui permet au bonnet d’être confortable au port.

Vous connaissez la sensation de la tête écrasée par la pression du bord côte ? Avec notre bonnet Made in Scotland, vous pouvez l’oublier ! Il ne sert pas, et revient naturellement en place.

Reste une question en suspens.

Ces pièces sont-elles chaudes ?

1,5km de fil, rien que pour vous

La tradition lainière de l’Ecosse ne date pas d’hier (début du Moyen-Âge). Pour faire face à leur climat (difficile, il faut le reconnaitre), la laine est devenue leur meilleur allié.

Pourtant, l’Ecosse des 18 et 19ème siècles dut néanmoins s’adapter aux bouleversements des habitudes et à l’industrialisation progressive de l’Europe.

Le confort et la douceur, érigées progressivement en valeurs premières du domaine vestimentaire, n’étaient que peu compatibles avec la laine des moutons européens. Surtout en comparaison de laine étrangère comme le mouton mérinos (d’Australie et de Nouvelle-Zélande) et le cachemire (de Chine et de Mongolie).

L’Ecosse s’est donc spécialisée sur d’autres savoir-faire : le filage et le tissage.

La tradition lainière et son impact économique ont laissé beaucoup de trace dans la société écossaise. Par exemple, le Woollen Technical College était un établissement technique créé en 1922 uniquement voué à apprendre le traitement, le filage et le tissage de la laine. Il fut fermé en 1968, mais son influence s’est tout de même étendue à tout le savoir-faire textile du pays.

Pour choisir notre fil, notre atelier nous a donc redirigé vers une autre institution de la laine :  Z. Hinchliffe & Sons.

Fondé en 1766 par Zaccheus Hinchliffe, notre atelier fileur, a une grande réputation dans le secteur lainier.

Son savoir-faire centenaire et sa passion pour les belles étoffes font de cet atelier une jolie référence anglaise. Une de plus dans l’équipe d’Atelier Particulier. 

Un exemple ?

Nous recherchions une laine qui soit à la fois douce, très chaude, enveloppante, peu connue (la vie est courte, nous aimons découvrir de nouvelle chose chaque jour) tout en restant accessible.

Sous les conseils de nos 2 ateliers, notre choix s’est porté sur un fil de laine Geelongora.

Geelong quoi ? À vos souhaits.

Ce fil au nom si exotique est en réalité le mélange de 2 fibres de laine.

La laine d’Agneau Geelong.

Soit la laine la plus fine et douce de l’agneau car elle provient exclusivement de la première tonte. Ici, elle mesure 19,5 microns, aussi fin que du cachemire grade B.

La laine d’Angora.

Soit la laine du lapin Angora. Reconnue pour sa finesse, sa douceur et son aspect soyeux, l’angora est une matière de haute qualité. L’essayer c’est l’adopter.

Ce que vous devez savoir sur l’angora. 

Nous avons été minutieux dans la sélection de cette laine. Chaque fibre d’Angora est sélectionnée selon le cahier des charges du label Cargora.

  1. Il ne s’agit que des plus fines et belles fibres de laine d’angora
  2. Traçabilité complète de la laine – les fibres Caregora proviennent toutes d’éleveurs de lapin responsable
  3. Respect des règles et codes strictes en termes de bien-être animal – les fibres sont peignés ou tondu, sans douleurs, sur des animaux sains, en bonne santé

Ce fil de laine se compose de 75% de laine Geelong et 25% d’Angora. C’est le mélange idéal pour profiter de la structure et des propriétés thermorégulatrice de la laine d’agneau tout en permettant à l’angora d’apporter douceur et luminosité.

Nous aimons tellement cette laine que nous avons utilisé 1,5km de fil pour ces 2 pièces.

Autant vous dire que, de la laine, vous allez en avoir.

1 pack, 2 pièces d’exception, 0 prise de risque

Dorénavant, vous savez tout de notre pack Angora.

Nous sommes très heureux de vous offrir ces pièces jeudi.

Elles résument bien la mission que l’on s’est fixée :

Vous emmener sur la route des savoir-faire à la recherche des meilleurs ateliers et matières possibles.

Cette collection ne devrait laisser personne indifférent (merci Gavin pour ton inspiration sur le point Pineapple). Nous espérons que ce pack, pensé pour vous faciliter la vie, avec le meilleur savoir-faire possible, vous plaira.

Nous vous donnons rendez-vous jeudi, à 10h, pour découvrir les 4 coloris que nous avons choisi. 

Comme toujours, nous sommes à votre disposition pour toute question,

A très vite,

Fulbert, Benjamin et l’équipe AP