By visiting this website, you accept the use of cookies in order to improve the quality of your visit and enable us to offer you services and products adapted to your interests, in addition to social sharing options. More information.

I accept
  • Luxury at your fingertips

Le Baby Alpaga : une laine rare dont vous ne pourrez plus vous passer

Le savoir-faire n’a pas de frontières. 

Depuis le début de l’aventure d’Atelier Particulier, c’est l’un des messages centraux que nous essayons de vous transmettre. 

Si nous avons historiquement commencé notre périple en France, en Italie et en Angleterre, la route des savoir-faire nous a parfois emmené beaucoup plus loin.

Notre écharpe en Baby Alpaga en est le meilleur exemple. 

Pourquoi ? Car cette laine rare prend ses racines en Amérique du Sud !

Dans la période de confinement actuelle, vous ne serez pas contre un petit moment d’évasion, n’est -ce pas ? Alors on vous emmène au Pérou, sur la route d’une fibre de laine aussi belle que précieuse : le Baby Alpaga !

Avant-propos : Avant de vous parler du Baby Alpaga, qui est une sous-catégorie plus rare de la laine d’alpaga, nous allons revenir sur l’histoire de la laine d’alpaga, dans sa globalité, au Pérou.

C’est en 2017 que notre rencontre avec cette laine typique du Pérou a eu lieu. C’était sur le salon Première Vision, un des plus importants pour la filière textile. Nous avons eu un coup de cœur pour cette matière à la fois douce, très chaude et enveloppante. 

Mais, sachez-le, la quête de cette nouvelle matière n’est pas de tout repos.

Cela commence par 15h de vol éreintant, avant de poser le pied à l’aéroport de Jorge-Chavez de Lima. Étonnamment, pour un mois de mai, la température est douce. A peine 23°C. Tant mieux, la route est encore longue…

15h de vol c'est long. Mais le résultat en vaut le détour. N'est-ce-pas ?

Au Pérou, l’alpaga est omniprésent. A Lima notamment, les échoppes vendant des accessoires en laine d’alpaga ne manquent pas. Sur la route, à nouveau, nous voyons des alpagas partout. Nous comprenons rapidement pourquoi 75% de la production mondiale de laine d’alpaga est originaire du Pérou.  

La culture de l’alpaga est une tradition ancestrale qui remonte à plus de 6.000 ans. Très peu documenté, ce récit tient plus de la légende. Pour l’entendre, il faut échanger avec des locaux. Heureusement, nos partenaires péruviens, rencontrés lors du salon, ne sont pas avares en anecdotes. En voici quelques-unes.

Le Pérou compte plus de 3 millions d'alpaga. C'est le plus grand cheptel du monde. Mais c'est aussi le pays qui produit la fibre d'alpaga la plus qualitative et homogène.

De Neil Armstrong jusqu’au client Atelier Particulier

D’abord domestiqué pour sa viande et la douceur de son caractère, les habitants de la cordillère des Andes ont rapidement compris que l’alpaga avait plus à lui apporter. Sa laine, extrêmement fine, douce à porter, et thermorégulante (= qui permet de réguler la température), était un don du ciel pour tous les habitants de la région.

Il faut dire que la cordillère des Andes est tout sauf un coin accueillant. En altitude (entre 2500 et 4000 mètres), les variations de températures y sont extrêmes : de -15 degrés à 25 degrés. Soit 35° de variations.

Au milieu de climat extrême, l’alpaga a su s’adapter. La nature est bien faite !

En plus d’être adaptée, sa laine a développé des propriétés techniques étonnantes :

  • La laine d’alpaga est très chaude. Elle est idéale tout l’hiver, y compris avec des températures négatives. Ce n’est pas un hasard si plusieurs armées européennes l’ont utilisé comme doublure de parka pour les expéditions en altitude.
  • La laine d’alpaga est très douce. Pour résister au froid, l’alpaga n’a pas eu besoin de développer une laine brute et épaisse. Ses fibres sont très fines et donc très douces. Par exemple, la laine de Baby Alpaga que nous utilisons est aussi fine qu’une Laine Mérinos Extrafine (soit 19 microns).
  • La laine d’alpaga s’adapte à son environnement. Sa capacité naturelle à s’adapter aux variations de températures a séduit la NASA. Pour préparer la mission Apollo 11 et habiller ses astronautes, la NASA a misé sur la laine d’Alpaga pour ses capacités exceptionnelles de thermorégulation.
  • La laine d’alpaga s’embellit avec le temps. La fibre de laine possède une main particulière. Il faut « casser » la fibre pour que sa douceur et chaleur soit à son apogée. C’est assez rare dans le monde des lainages, mais plus vous porterez votre laine plus elle sera douce et chaude.
  • La laine d’alpaga est hypoallergénique. En 2020, nous n’avons jamais autant été aussi sensibles aux allergies. Voici une laine de qualité que les plus sensibles pourront porter sans problème.
  • La laine d’alpaga a également l’avantage d’avoir un spectre de couleurs naturelles large (22, en allant du crème au gris foncés). Ainsi, la plupart de nos pièces en Baby Alpaga n’ont pas eu besoin d’être teintées. C’est naturel, donc plus écologique et c’est tant mieux 😀
Nous ne sommes pas loin de dire que l'alpaga a marché sur la lune !

Pourquoi avoir choisi la laine de Baby Alpaga ?

La première raison est simple : le baby alpaga profite des mêmes propriétés que la laine d’alpaga classique mais possède de meilleures performances. Elle est encore plus chaude, plus douce et thermorégulante.

La seconde raison est liée à sa rareté. Chez Atelier Particulier, il nous tient à cœur de dénicher les meilleurs savoir-faire et matières du monde

Que signifie « Baby Alpaga » ?

Un alpaga met entre 1 et 2 ans pour atteindre l’âge adulte. Il est alors tondu pour la 1ère fois, pour éviter qu’il n’ait trop chaud en été. A ce moment-là, sa laine est plus fine, plus douce, plus chaude qu’elle ne le sera ensuite.

Elle s’appelle « Baby Alpaga ».

Dans sa vie, un alpaga ne produit donc qu’une seule fois du « Baby Alpaga ». Ce qui représente moins de 5% de la laine d’alpaga produite.

La laine d’alpaga a gagné ses galons de noblesse il y a déjà longtemps. La grande civilisation Inca, connue de tous pour avoir créé l’un des plus grands royaumes d’Amérique du Sud, avait fait de la laine d’alpaga un signe de richesse et de statut social.

Voici une belle laine d'alpaga. Notez le volume et l'aspect duveteux de cette laine. Crédit photo Quechua Alpaca

Une Laine plus précieuse que l’or

Si vous souhaitez, comme nous, vous immerger dans la culture péruvienne et découvrir tous les secrets de la laine d’alpaga ; vous devez (obligatoirement) remonter le temps.

Quand les conquistadores de Pizarro – conquérants espagnols et portugais qui partirent à la découverte de l’Amérique - ont débarqué au Pérou en 1533, ils n’ont eu d’yeux que pour l’or et les pierres précieuses des bâtiments incas qui en étaient recouverts.

Pourtant, le bien le plus précieux de l’empire Inca, ce n’était pas l’or. C’était les étoffes.

Les plus précieuses étaient confectionnées à partir d’Alpaga - aussi nommée « fibre des dieux » - et étaient réservées à l’empereur et à la noblesse. Aujourd’hui, cette dénomination est aussi utilisée pour la laine de Vigogne.

La vigogne est comme l’alpaga un camélidé. Il s’agit d’une espèce cousine à l’origine de la laine la plus précieuse du monde. Une simple écharpe en Vigogne coute plus de 1000€. 

Le fait que le nom « Fibre des dieux » soit partagé par les 2 laines montrent l’estime que les péruviens ont de la laine d’alpaga. 

Lors des échanges marchands, les mailles en alpaga avaient bien plus de valeur que l’or ou les pierres. Sans compter que l’animal lui-même était symbole de richesse.

De cet engouement, l’Alpaga tirera une valeur marchande qui finira par surpasser l’or, et devenir le plus haut symbole possible de puissance.

Voici une seconde anecdote, qui montre le caractère sacré de l’alpaga dans les croyances sud-américaines, et notamment péruviennes.

Au milieu des Années 20, des archéologues découvrirent dans le désert de Paracas plusieurs sépultures, datant de -500 av.JC.

Dans ces dernières, les corps étaient momifiés à l’aide de nombreuses épaisseurs de tissus en coton et en alpaga. Des poupées russes de textile en sommes.

Mais ce n’est pas tout. Les archéologues ont découvert dans certaines tombes, des alpagas enterrés avec leur propriétaire.

Une autre preuve de l’importance de cet animal dans l’histoire du Pérou.

Voici un exemple de vestiges architecturaux laissé par les Incas. Aussi beau qu'impressionnant.

Aujourd’hui, cette fibre n’a rien perdu de sa superbe. Chaque année, les 250.000 Alapaqueros (éleveurs d’alpaga) récoltent 5 fois moins de laine que de cachemire dans le monde. Pourtant, le pays compte plus de 3 millions d’animaux.

La raison de cette rareté s’explique notamment par des conditions d’élevage spécifiques :

  • Les alpagas ne vivent que dans la Cordillère des Andes
  • La laine n’est récoltée qu’une fois par an

Mise sur le devant de la scène par de grandes Maisons italiennes telle que Loro Piana et Brunello Cuccinelli (et Atelier Particulier en France ;), la laine d’alpaga est de plus en plus recherchée

Nous sommes donc très fiers de pouvoir vous proposer cette année, 3 pièces en Baby Alpaga, confectionnées au Pérou, par des artisans locaux au savoir-faire historique.

Notre collection en Baby Alpaga : en 3 actes

Dire que la laine d’alpaga est importante au Pérou est un euphémisme. Son commerce soutient des traditions millénaires et permet à des communautés entières de vivre.

Lorsque nous avons lancé en 2017 notre première collection d’écharpes en Baby Alpaga, nous nous étions engagés auprès de l’atelier à développer une relation de long terme, saine et pérenne. Mais nous ne pouvions prédire que vous (la communauté d’Atelier Particulier) lui réserverait un accueil aussi chaleureux.

Ces 3 dernières années, vous avez été plusieurs milliers à écrire votre propre histoire avec nos Écharpes en Baby Alpaga.

Nous avons donc tenu notre promesse à notre atelier, malgré la situation actuelle très incertaine. Cette année, on a même décidé de doubler la mise en vous proposant un 2nd modèle d’écharpe : l’Écharpe Baby Alpaga Oversize. Il faut dire que vous la réclamiez ! Notre Plaid Baby Alpaga fait également son retour.

Le savoir-faire péruvien ne se limite pas au travail de la matière.

 

Le savoir-faire Textile des Incas était particulièrement avant-gardiste, grâce à leur politique « d’assimilation culturelle » : ils absorbaient les savoir-faire des peuples conquis et les développaient.

Petit à petit et depuis longtemps maintenant, ils maîtrisent toutes les étapes de confection :

  • Élevage
  • Filage
  • Tissage
  • Teinture
  • Maillage
  • Tricotage
  • Tressage 

Ce savoir-faire est d’ailleurs à l’origine d’une particularité textile que tous les touristes ont pu admirer. La richesse des motifs péruviens est née de l’utilisation d’un métier à tisser particulier : le métier à bras.

Ce dernier permettait de donner plus de liberté de mouvement aux tisserands. Ils pouvaient tisser de manière perpendiculaire ou diagonale très facilement. D’où la richesse de leurs motifs.

Voici un très bon exemple de réalisation traditionnelle péruvienne.

Pour notre collection, nous avons capitalisé sur ce savoir-faire. Sans faire de folie. 

L’expertise des tisserands est mise au service de la résistance du tissu et de la régularité des motifs chevrons que nous avons choisis. Le tissage est extrêmement serré. Le risque d’accrocher votre écharpe est ainsi quasi nul. 

Toutes nos pièces sont découpées, repassées et finies à la main. Sans cela, nos artisans ne pourraient obtenir le meilleur de la laine de Baby Alpaga.

En parallèle, le chevron apporte un petit supplément d’âme à la collection. C’est subtil et efficace. Il s’adapte à tous les styles sans être ennuyeux.

Nos 3 pièces profitent du meilleur des propriétés du Baby Alpaga. Pour affronter l’hiver, elles ont différentes utilisations.

#1 L’Echarpe Baby Alpaga

Cette pièce n’a plus rien à démontrer.

Lors de notre pop-up en décembre 2019, nous avons eu l’agréable surprise de constater que cette écharpe ne laissait personne indifférent.

Qu’il s’agisse de sa main, de sa douceur, de ses couleurs profondes ou de sa chaleur, votre avis était unanime.

C'est encore nos clients qui en parlent le mieux :

"Je porte mon choix vers votre modèle en Baby Alpaga. A la réception, une sensation de douceur incroyable et de chaleur sans être too much. Les finitions sont parfaites, le choix de couleur très bon et j'ai l'impression que l'écharpe est plus douce après l'avoir portée pendant l'hiver. J'ai hâte de la retrouver quand il fera un peu plus froid cette année ! 20/20 !"  Romain C.

Nos petits conseils

Cette écharpe mixte est très facile à porter. Si vous avez un doute, choisissez un coloris naturel de saison. Du crème, du gris, ou du bleu. Aucune erreur possible !

Si vous êtes frileux, nous vous la conseillons chaudement (sans mauvais jeu de mot) 😀

#2 L’Echarpe Baby Alpaga Oversize

C’est une petite nouvelle dans notre collection. Cette écharpe, nous l’avons pensée pour ceux qui recherchent encore plus de chaleur et de confort. Une armure infranchissable pour votre cou. 

Nous vous offrons 65cmx190cm de douceur et de chaleur, ultra-réconfortante. Nous avons conservé tout ce qui a fait le succès de notre première écharpe. Il n’y a que la taille qui change.

Stylistiquement, cette pièce vous permettra de faire différents types de nœud et d’amener un peu de volume autour de votre buste.

Nos petits conseils

Avec autant de matière, il serait dommage de ne pas changer vos habitudes. Voici un petit article qui vous explique comment faire différents types de nœuds avec votre écharpe.

#3 Le Plaid Baby Alpaga

Une des pièces les plus luxueuses jamais proposées par Atelier Particulier, tout simplement. Imaginez 3 écharpes Baby Alpaga en 1 !

Soit 1/2 Kg de pure laine de Baby Alpaga, dans un plaid contemporain aux tons naturels. Profitez d'une sélection de 4 coloris doux et chaleureux. 

Quand nous avons lancé cette pièce en 2019, nous avions une conviction : voici un plaid qui va changer vos habitudes.

Les grands distributeurs du homewear nous ont habitué à des plaids à la douceur synthétique. Ici, nous vous proposons de (re)découvrir la véritable douceur et chaleur d’une laine naturelle. Croyez-nous, c’est addictif. Vos anciens plaids auront du mal à tenir la distance.

Nos petits conseils

Cette année, nous vous proposons 4 coloris : Beige, Marine, Gris et Vert Laurier.

Pour être sûr de faire le bon choix, vous conseillons de choisir votre Plaid une teinte au-dessus de la couleur de votre canapé, afin d’apporter du contraste.

Si vous souhaitez offrir l’une de ses 3 pièces et que vous avez peu de faire un mauvais choix, nous vous rappelons que vous avez jusqu’au 10 janvier pour vous faire rembourser ou échanger votre cadeau. #ZEN.

Vous l’aurez compris, le Baby Alpaga est une fibre aux multiples facettes. Aussi technique qu’élégante, nous n’y voyons que des avantages. 

Et vous ?

Nous vous donnons rendez-vous jeudi à 10h pour découvrir cette très belle collection.

En attendant, nous sommes à votre disposition pour toute question :

A jeudi,

L’équipe AP