By visiting this website, you accept the use of cookies in order to improve the quality of your visit and enable us to offer you services and products adapted to your interests, in addition to social sharing options. More information.

I accept
  • Luxury at your fingertips

Ganterie et mégisserie, l'économie d'une filière typiquement française

"Le cuir, c’est une histoire de sens : de la vue au toucher.

Le cuir, c’est une matière sensible et sensuelle, une matière qui résiste au temps et crée des souvenirs.’’

Cette phrase, elle n’est pas de nous. Mais de Sophie Hivert, la Déléguée Générale de la Fédération Française Tannerie et Mégisserie.

Le cuir, histoire de sensation

Mais, chez Atelier Particulier, nous la partageons à 100%. Le beau produit, ce n’est pas uniquement la vue. Le beau produit fait appel aux 5 sens.

Et on imagine que cela fait écho en vous.

Le cuir est une passion pour de nombreuses personnes et ce n’est pas sans raison. Polyforme, le cuir est à la fois une icône du luxe, un objet du quotidien et une matière mystérieuse.

Car, pour l’obtenir, plusieurs étapes sont nécessaires. 

Dans cet article, nous vous parlons des femmes et des hommes qui, à partir d’un "déchet" de l’élevage, font le cuir.

On ne le dit jamais mais, historiquement, l’économie circulaire a été créée par ces artisans, tanneurs et mégissiers, pour qui rien ne se perd : tout se transforme.

Mais saviez-vous que leur influence ne s’arrête pas là ?

Essentiels pour la survie de nombreux artisanats d’art, les tanneurs et mégissiers français ont un rôle de gardien du temple. 

Pour cet artisanat plusieurs fois centenaire, la France est, avec l’Angleterre et l’Italie – ne soyons pas chauvins ! - l’un de ses plus fidèles représentants européens. Il faut croire que nous avions toutes les cartes en main pour être performant dans ce secteur. Jusqu'à aujourd'hui : le savoir-faire tanneur français s'exporte au-delà des frontières, comme le montre les chiffres ci-dessous.

Source : Fédération française de la Tannerie Mégisserie / CNC (2015)

Notre géographie nous offre des plaines en quantité pour l’élevage.

L’eau des rivières est d’une pureté quasi incomparable. 

Pour le travail du cuir, il n’y a pas besoin de plus.

De ces avantages sont nés les artisanats que l’on connait tous aujourd’hui. Parmi ceux-ci, la maroquinerie, la sellerie mais aussi la ganterie.

Limoges et ses alentours représentent parfaitement cette situation. Là-bas, le cuir est une institution qui fait vivre la ville depuis toujours.

La ganterie notamment !

Limoges, au coeur d'une région à la tradition bien ancrée dans le cuir

Quand les délocalisations de la fin du dernier siècle ont mis à mal les métiers du cuir français, les tanneries et mégisseries ont connu de grandes difficultés. 

Active dans la région limousine depuis plus de 100 ans, la directrice de notre ganterie nous a raconté, lors de notre première rencontre, comment elle a décidé de prendre le taureau par les cornes. Toute seule, on n’est pas grand-chose. Ensemble, l’union fait la force. Elle le mit donc en application.

Avec pour objectif de relancer une économie de filière en berne, elle utilisa les savoir-faire de sa région comme pilier. Ce sera son vivier d’exception.

Typique des ateleirs : une vue qui appartient à un passé-présent

L’une de ses premières actions ? Accompagner une mégisserie locale, tout près de son atelier historique, dans sa spécialisation : la mégisserie Colombier.

Sous son œil avisé, Colombier entama progressivement sa mue. Cette mégisserie mit en effet tout son savoir-faire dans le mégissage (le tannage des petites peaux) de peaux d’ovins et, notamment, d’agneau. Des cuirs délicats, qui réclament nettement plus d’attention que les peaux plus épaisses.

Ainsi, avec Saint-Junien en son sein, le Limousin dispose de la capitale mondiale de la ganterie. Le cuir d’agneau en est la star. Colombier en sera donc le spécialiste et le fournisseur officiel.

20 ans plus tard, Colombier est une référence de son secteur. Grâce au savoir-faire de notre atelier, son cuir continue de ganter les mains de la haute-couture et des plus grandes vedettes.

Et bientôt les vôtres.