By visiting this website, you accept the use of cookies in order to improve the quality of your visit and enable us to offer you services and products adapted to your interests, in addition to social sharing options. More information.

I accept
  • Luxury at your fingertips

Colombier, le luxe à l'état brut 

Entrez chez Colombier.

Vous êtes ici dans une Entreprise du Patrimoine Vivant. Et dans l’une de celles où ce label exigeant prend tout son sens. Elle répond en effet aux 3 critères nécessaires pour obtenir, peut-être, ce prestigieux sceau qui consacre les meilleurs savoir-faire français.

Mégisserie et cours d'eau vont toujours de pair

D’abord, elle possède un patrimoine rare et spécifique, constitué sur une centaine d’années d’existence. Ce patrimoine, elle le met au service de pièces d’exception en mégisserie. Pièces qui irriguent le luxe français et que, sans le savoir, vous verrez souvent sur des défilés ou des « vedettes ». La discrétion des artisans n’a d’équivalent que la lumière que prennent les stars portant leurs pièces.

Un patrimoine matériel et une tradition orale de passation du savoir-faire

Ensuite, elle détient un savoir-faire rare. Bien sûr, si l’on se plaçait au milieu du 19ème siècle, ce n’aurait pas vraiment été le cas. À l’époque, chaque pôle d’élevage bovin, ovin ou caprin régional avait en son sein une, voire plusieurs, tannerie ou mégisserie. Nous l’oublions souvent : nous n’avons pas inventé le circuit court et l’économie circulaire. Nos anciens l’ont fait pour nous. Aujourd’hui, c’est une toute autre histoire. Il reste une poignée de tanneurs, et encore moins de mégisseurs. Ces spécialistes du tannage de petites peaux détiennent une part de la mémoire nationale. Colombier en fait partie.

La vue sur la région, de tous côtés

Enfin, elle est renommée pour son patrimoine et sa localisation. Colombier fait battre ce qui reste du cœur des alentours de Saint-Junien, à une trentaine de kilomètres de Limoges, dans la filière de transformation du cuir. Elle est le témoin d’une tradition bien ancrée sur ce territoire historiquement agricole.

Des barriques, comme dans le vin. Pour tanner les peaux.

Mais pourquoi la mégisserie Colombier a-t-elle résisté là où nombre de ses pairs ont disparu ?

Difficile à dire…

Chez Atelier Particulier, nous avons tendance à penser qu’outre la tradition du savoir-faire, les artisans qui résistent encore ont également à cœur de vivre les deux pieds bien solides dans le sol de leur temps. Chez Colombier, on adapte la pratique du savoir-faire aux exigences de l’époque. Nouveaux procédés de fabrication, attention accrue aux problématiques environnementales, développements de nouvelles techniques été produits. 

 Tout concourt à ce que le savoir-faire ne soit pas un folklore. Mais un patrimoine vivant.

Le séchage des peaux, pendant des jours, des semaines.